Ein Gedi - Projet pédagogique

Projet pédagogique

 Enseignement des matières fondamentales.

 

Le projet d’EIN GEDI comprend l’enseignement de connaissances fondamentales en français et mathématiques, l’apprentissage de règles de vie en communauté et la préparation à la vie sociale et professionnelle de chaque enfant.

Ces enseignements sont donnés dans le but :

  • de développer au maximum les capacités de chaque enfant et de favoriser l’expression des talents de chacun,
  • d’encourager chacune de ses initiatives en développant ainsi la confiance dans la prise de décisions, en le surprenant en train de  » bien agir »,
  • de faire grandir sa motivation et sa joie d’apprendre.

 

Il faut, pour atteindre ces objectifs, prendre le temps qui est nécessaire à chacun des enseignements. Les jeunes, porteurs d’un handicap ont souvent besoin de plus de temps que d’autres pour assimiler les consignes.

Il est de plus souvent intéressant de leur donner le choix, en leur permettant d’avoir plus de contrôle et de liberté quant aux consignes.

 

 

L’entrée dans le langage est une nécessité dans notre société pour acquérir de l’autonomie. Il est donc important de développer, à travers un enseignement adapté, le langage oral et écrit pour donner des outils à nos élèves dans la compréhension du monde qui les entoure.

Quant à l’enseignement des mathématiques, il débute par un apprentissage très concret qui mènera les jeunes, petit à petit, vers l’abstraction de cette matière.

 

Un apprentissage des disciplines telles que le français et les mathématiques ainsi que l’histoire, la géographie et les sciences, permettra à ces enfants de construire petit à petit une culture générale leur donnant les compétences nécessaires pour échanger dans leur famille ou avec des amis.

La liberté des choix pédagogiques est une nécessité pour permettre aux enseignants d’adapter au mieux leurs approches éducatives auprès de chacun des jeunes.

L’enseignant doit avoir une culture pédagogique confirmée.

 

 

 

Différentes méthodes sont utilisées.

 

Chacune de ces méthodes prenant en compte la situation personnelle de chaque élève autour de sa capacité de motivation, ses centres d’intérêt et son potentiel de développement.

 

Ecole Ein GediLa méthode « yes we can »

Elle est utilisée pour l’apprentissage des mathématiques.

C’est une méthode de calcul conçue par un professeur spécialisé, maman d’un enfant trisomique. Elle a été développée à l’institut Leoben en Autriche pour toute personne avec syndrome de Down ou déficience intellectuelle entrainant des troubles d’apprentissage. Cette méthodologie prend en compte la situation personnelle de chaque élève et développe ses compétences de base et de mathématiques.

Les outils sont toujours à portée de main: les doigts!

Cette méthode facilite l’acquisition des mathématiques de tous les jours avec le développement des compétences de base ( schéma  corporel, orientations spatiale et temporelle, perceptions visuelle, acoustique, tactile).

 

A travers ces compétences, »Yes we can  » donne les clés de l’autonomie au quotidien, telles que:

 

  • lire l’heure, les horaires des transports en commun…
  • aller dans les magasins, au café, au cinéma…
  • mesurer, peser des quantités pour cuisiner, bricoler…
  • téléphoner aux amis, demander de l’aide…

 

La méthode Montessori