Genèse

Structure pédagogique pilote pour des jeunes atteints de troubles cognitifs et autistiques.

Parents d’un jeune Elie, porteur de trisomie, nous avons été amenés à créer une structure pour des jeunes extra-ordinaires.

Ein Gedi a ouvert ses portes en septembre 2016.

Elle accueille des adolescents et de futurs adultes.

L’objectif est de les faire grandir, de faire jaillir les trésors qu’ils ont en eux, de les guider vers la joie d’apprendre et la fierté de réussir.

Vivre n’est pas toujours facile lorsqu’on est différent et nous n’osons pas toujours aller vers ceux qui ne nous ressemblent pas.

Lorsque nous, gens « ordinaires », osons franchir la barrière qui peut séparer nos deux mondes, lorsque nous avons la chance de vivre cette rencontre, nous entrons dans une relation qui peut être aussi riche que bouleversante et bienfaisante.

Fondateurs Ein GediNous pensons donner à l’Autre et nous rendons vite compte que l’Autre nous donne autant et au-delà même de nos espérances.

Les jeunes d’Ein Gedi nous amènent à chambouler le monde conventionnel dans lequel nous vivons parfois et à plonger dans un monde de vérité.

Ils cachent rarement leurs sentiments. Nous pouvons essayer de cacher les nôtres. Sans un mot, sans discours, ils viendront les partager avec nous, que ce soit notre joie ou notre tristesse.

Les établissements existants ne sont pas toujours adaptés à ces jeunes.

Ein gedi est et restera une structure avec un effectif restreint d’élèves afin de veiller sur chacun d’eux et de leur éviter un univers trop bruyant.

Les professeurs sont là pour les aider à développer et discerner leurs compétences.

Les jeunes acquièrent non seulement des connaissances en français, mathématiques et autres matières fondamentales mais également des compétences humaines et sociales qui les aideront à la construction de leur projet professionnel et de leur vie d’adultes.

Notre souhaitons créer des liens et travailler avec des collèges, des lycées ou d’autres institutions, afin de partager les richesses des uns et des autres.

Vous serez les bienvenus quand vous frapperez à notre porte.

Matthieu et Henriette Nény

Pourquoi ce nom ?

Le nom de l’école vient du nom d’une oasis israélienne, située au bord de la rive occidentale de la mer morte, à la limite du désert de Judée.

Les voyageurs y sont accueillis pour se désaltérer avant de reprendre la route. L’objectif est le même pour les jeunes de notre collège.

 

 

Interview de Henriette Neny